"Toute tentative pour sonder l'avenir tout en affrontant les problèmes du présent devrait se fonder, je le crois, sur l'étude du passé." Robert DARNTON, Apologie du livre, demain, aujourd'hui, hier, Gallimard éd., 2011.

samedi 16 avril 2011

Huit blogs pour comprendre les mutations du livre et de son marché

Note en date du 29 avril 2013 : le post ci-dessous, daté d'avril 2011, ne reflète plus aujourd'hui la réalité. Il reste en ligne à titre d'archive, pour simple information, mais n'est plus véritablement l'expression de mon sentiment ni de mon travail de veille et de prospective.


Comme beaucoup je pense, je suis souvent agacé par la répétitivité des infos sur le web.
En passant de l’information imprimée au flux numérique de nouvelles, il est certes plus facile d’avoir accès à l’actualité, mais de plus en plus difficile de la mettre en perspective et de l’assimiler.
La surcharge informationnelle est de plus en plus handicapante pour faire le tri entre les renseignements utiles et les manipulations commerciales, et pour discerner les signaux faibles à travers le brouhaha et l’embrouillamini des apprentis reporters. La nymphe Echo serait-elle la déesse du web ?

Un régime Dukan contre l’infobésité ?

L’infobésité (terme de nos amis québécois, reconnu par l'Office de la langue française depuis 1995) a des effets désastreux sur notre plasticité intellectuelle, et du coup sur nos capacités à réagir, armés d’avis éclairés ;-)
Il est de plus en plus difficile de valider et de hiérarchiser les informations, et, conséquemment, de prendre des décisions adaptées.
La facilité à propulser gratuitement en quelques clics son propre blog a engendré un flot de publications en ligne, sur lequel il est de plus en plus abrutissant et vain de surfer. Le flot noie le flux. Du coup, un effet de seuil critique est atteint.
Les blogueurs le ressentent aussi et, quelques-uns, cherchent de plus en plus à se concurrencer, voire à s’évincer les uns les autres.
Sur la twittosphère s’échangent des noms d’oiseaux et beaucoup d’égos s’égratignent. Nous sommes souvent au niveau de la cour de récréation. Certains, oublieux qu’ils peuvent être lus par tous, ne donnent pas la meilleure image d’eux-mêmes.
Je me mets à la place de la lectrice, du lecteur, de l’internaute lambda qui cherche à comprendre ce qu’il se passe dans le monde de l’édition, ou bien, du professionnel du livre imprimé, qui cherche à se forger une opinion.
Pour guider celles et ceux qui se sentent dépassés, désorientés, déboussolés, j’ai décidé de proposer ma sélection de blogs pour comprendre les mutations du livre et de son marché.

Mon challenge ?

Vous recommander pas plus de 10 blogs (mission remplie puisque, si vous lisez ce post jusqu’au bout vous verrez que je ne vous en recommande que huit !) qui peuvent suffire à vous fournir une information, sérieuse et non redondante, et qui, par les sujets qu’ils abordent, se complètent et recouvrent ainsi un large périmètre.

Mes critères de sélection ?

Une subjectivité revendiquée a gouverné mes choix. Revendiquée, mais, nonobstant réfléchie et éclairée. Eclairée par, d’une part, ma propre expertise sur ce sujet du passage de l’édition imprimée à l’édition numérique, d’autre part, par ma pratique de la veille stratégique sur ce même sujet, et ce depuis 2003.

Et puis, j’ai pu aussi profiter, pour m’éclairer dans mon choix, d’expériences passées, tant journalistiques que comme blogueur (j’avais lancé en 2005 le blog NouvoLivrActu 2.0 qui était à son époque l’un des tous premiers blogs francophones de veille et d’information sur le livre et l’édition à l’ère numérique).

Si je revendique donc une libre subjectivité, au-delà de ma propre fréquentation des blogs concernés, certains critères objectifs m’ont cependant guidé dans mon choix. Il s’agit principalement de :
- Le statut et la personnalité de la blogueuse ou du blogueur (après-coup je réalise qu’il s‘agit souvent dans ma sélection de journalistes ou d’anciens journalistes, et donc, de fait, des personnes qui savent rédiger, vérifier, mettre en perspective et sourcer une information…)
- L’ancienneté et l’indépendance du blog…
- La périodicité des posts (pas abrutissante, avec des dizaines de posts quotidiens, mais pas non plus trop sporadique)…
- L’absence ou presque de publicités…
- La tenue de la rédaction, le style : pas trop de fautes de frappe ou d’orthographe (nous en faisons tous, j’en fais, mais il y a des limites !), pas de grossièretés, pas de vulgarité, et enfin, ni un esprit potache, ni un esprit intello, en somme : des blogs qui ne jargonnent en aucune façon et restent compréhensibles et agréables à lire.


8 blogs donc seulement pour tout savoir ou presque ;-)

Ces huit blogs, sérieux et complémentaires, peuvent suffire à vous informer convenablement sur les mutations du livre et de son marché :

- Pour l’actualité sur le passage de l’édition imprimée à l’édition numérique
IDBOOX, par Elizabeth Sutton http://www.idboox.com/

- Pour la réflexion et les analyses sur l’édition à l’heure de l’innovation
La Feuille, par Hubert Guillaud http://lafeuille.blog.lemonde.fr/

- Sur les nouveaux dispositifs de lecture et les technologies d’affichage
L’Actu des eBooks, par Florent Taillandier http://actu-des-ebooks.fr/

- Sur le marketing et la communication littéraire
Book&Buzz, par Noelie Eternot = http://bookandbuzz.over-blog.com/

- Sur les livres applications pour la jeunesse
La souris grise, par Laure Deschamps http://www.souris-grise.com/

- Sur les bibliothèques à l’ère numérique
BibliObsession, par Silvère Mercier http://www.bibliobsession.net/

- Sur la BD (dont BD numérique)
Le Comptoir de la BD, par Sébastien Naeco http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/

- Et enfin, comme ebooks pour comprendre le livre numérique
Les titres de la collection "Comprendre le livre numérique" des éditions NumerikLivres de Jean-François Gayrard et Gwen Catalá : http://comprendrelelivrenumerique.com/ (collection, je le signale par honnêteté, que j’ai le plaisir de superviser en tant que directeur de collection, mais qui, de toutes les façons est à ma connaissance, à ce jour, la seule collection dédiée aux mutations du livre, de son marché, et de la lecture).

J’avais prévu de vous recommander dix blogs, je n’en ai distingué que huit. Si vous avez deux suggestions à me faire, les commentaires vous sont ouverts.
Bonne veille, bon surf :-)

18 commentaires:

  1. Bonjour,

    Me voilà rassurée, votre sélection correspond à la mienne.....rajoutons tout de même le blog de Hervé Bienvault (Aldus)

    :O)
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Mais non, je ne suis pas assez sérieux, :)

    RépondreSupprimer
  3. @numerikca, quel est l'intérêt de suivre un blog qui "sérieusement" répète ce que les autres blogs disent ? En quoi cela peut être pertinent un blog de ce genre dans la réflexion et l'analyse. Vous savez, ce n'est pas parce qu'on tient un blog que l'on est un spécialiste de l'édition numérique.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas retenu le blog Aldus (dont je me sens pourtant affectivement un peu le parrain : j'avais en effet incité et encouragé Hervé Bienvault à le lancer en 2006, alors qu'il était l'un des tous premiers possesseurs en France d'un e-reader iLiad d'Irex Technologies, afin de chroniquer sa découverte et son usage, ce qu'il a fait à l'époque avec talent), je ne l'ai donc malgré tout pas retenu aujourd'hui pour trois raisons :
    - parce qu'il aurait fait, en partie, double emploi avec d'autres blogs de ma sélection, et que je voulais des blogs qui recouvrent un large périmètre sans risque que l'internaute y retrouve les infos qu'il aurait pu déjà lire sur d'autres...
    - parce que M. Bienvault ayant une activité salariée dans l'édition et beaucoup d'occupations il ne peut parfois que relayer qu'un ou deux jours après d'autres certaines infos publiées plus rapidement, par exemple, sur L'Actu des ebooks...
    - enfin, je le reconnais, parce que M. Bienvault ne m'aime pas et que les derniers mails qu'il m'a adressés et, à ma connaissance, certains propos qu'il aurait tenus sur moi, étaient à la limite de l'insulte.
    Je le laisse donc tranquille. Je le respecte. Et je n'attends rien d'autre de lui qu'une attitude similaire à la mienne.

    RépondreSupprimer
  5. Sincèrement, je ne remets en cause la sélection, je la juge excellente. Pour le reste, j'exerce en effet depuis plus de vingt-cinq ans une activité salariée dans l'édition, comme c'est le cas pour certains d'entre nous (je ne vois pas bien quel mal y aurait-il à cela? :)). Je poursuis la même veille depuis cinq ans en toute indépendance, citant toujours mes sources. Infos que d'autres blogueurs-amis repèrent quelquefois avant moi (c'est le jeu), quand elles me semblent importantes je les relaie également. Je pense que nos lecteurs respectifs apprécient nos différentes contributions, en tous cas c'est l'écho que j'en ai. Nous avons chacun nos propres personnalités, c'est bien. Sur le fond, Lorenzo, je ne me suis jamais senti sous ton parrainage (je revendique beaucoup plus ceux de Billaut, Pisani, Salaun, Bon, etc.) mais puisque que tu souhaites porter le sujet sur l'espace public, je te reproche la pose "prospectiviste" que tu te donnes constamment, qui ne me semble reposer sur aucunes bases sérieuses. Quand je vois de grands ainés avancer à tâtons sur nos sujets, un peu de modestie de ta part serait la bienvenue, je ne suis pas le seul à le penser. Pour le reste, j'ai toujours été courtois et je ne comprends pas bien les propos que l'on a pu te tenir. Je n'interviendrais plus sur ton blog mais je continuerais à le lire :)

    RépondreSupprimer
  6. La valeur n'attendant pas nécessairement le nombre des années, j'ajouterai à votre liste le blog http://www.sobookonline.fr/, "Remarques sur le livre numérique et social", car pour comprendre les mutations du livre et de son marché, il importe de prendre en compte les pratiques et les usages des lecteurs.
    Sur les aspects juridiques (droit d'auteur, relations contractuelles auteur-éditeur, procès Google Books, oeuvres orphelines, programmes publics de numérisation etc.), de nombreux billets de S.I.Lex http://scinfolex.wordpress.com/ et de http://paralipomenes.net/.
    Signalons, pour ceux qui voudraient aller plus loin, que ces blogueurs ont des comptes Twitter que vous pourriez peut-être ajouter en regard de leurs blogs. Outre @silvae (Bibliobsession), @sobookonline, @calimaq, @mbattisti64, etc.
    http://www.actualitte.com/ n'est pas un blog à proprement parler, mais c'est une bonne source d'information (@actualitte).

    RépondreSupprimer
  7. Il serait déplacé de pratiquer l'auto-promotion... Mais je note que les analyses restent, d'une manière générale, très centrée "livres", oubliant certains "fondamentaux" de l'industrie. Alors je me permets de partager quelques liens (issus du même blog ;-).
    Je serais ravi d'avoir votre avis sur les idées defendues :
    - http://0z.fr/_VEjM
    - http://0z.fr/XMnMZ
    - http://0z.fr/pORy3
    - http://0z.fr/lDVdj
    - http://0z.fr/H3plf
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  8. A J.-Ph. D. : merci de nous signaler votre blog.
    C'est dimanche et je n'ai pas pris le temps encore de lire tous ces articles en détails, mais, en effet, ils m'apparaissent pertinents, intéressants :-)
    Cela dit, au vu des blogs retenus dans cette sélection (subjective), et, du challenge que je m'étais fixé, votre blog est, en effet, "décentré", comme des annotations pertinentes en marge d'un sujet ;-)

    RépondreSupprimer
  9. @ L. Soccavo : Merci de votre réponse que comprends... et partage. Je serais cependant ravi et curieux et ravi de lire vos commentaires à ces "annotations" que j'espère aussi (im)pertinentes.
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  10. En réponse au mépris insultant de certain(e)s salarié(e)s de l'édition imprimée (N.B. : j'emploie le pluriel) et du dénigrement* de mon activité dans certains milieux, la Charte éthique que j'ai publiée il y a déjà un moment (voir ici http://ple-consulting.blogspot.com/2010/11/charte-ethique-de-ple-consulting.html) répond je pense de ma modestie et de mes objectifs.

    * Dénigrer - verbe transitif
    (latin denigrare, noircir)
    Attaquer la réputation de quelqu'un, le noircir, chercher à le rabaisser ; discréditer, décrier quelque chose, parler avec malveillance de quelque chose ou de quelqu'un ; calomnier : Dénigrer ses concurrents.
    (Source définition : dictionnaire en ligne Larousse.fr)

    RépondreSupprimer
  11. Il y a quand même un grand absent de cette liste : eBouquin.fr

    RépondreSupprimer
  12. @ "Anonyme" : eBouquin (et SoBookOnline) ne figurent en effet pas dans cette liste.

    J'ai cherché à y réunir le *minimum* de blogs (contrairement aux longues listes de liens que l'on peut trouver généralement et qui ne doivent pas vraiment aider les internautes en demande d'informations je pense), j'ai donc cherché à réunir un minimum de blogs qui soient complémentaires entre eux et se recoupent le moins possibles au niveau des informations qu'ils délivrent.
    eBouquin, je pense, aurait, en partie, fait parfois double emploi avec, au moins, IDBOOX et avec L'Actu des eBooks.

    Je rappelle que mon objectif est, avec cette liste, d'indiquer des bases aux "internautes lambdas" intéressés par le sujet, et aux professionnels de l'édition imprimée qui se sentiraient perdus avec la masse d'informations redondantes qui circulent de blogs en blogs.

    (Pour ma part, c'est plus de 200 sites et/ou blogs, forum, etc., sur lesquels je développe mon activité de veille stratégique, et, bien évidemment, ces deux blogs (eBouquin et SoBookOnline) en font partie :-)

    RépondreSupprimer
  13. Ma liste est assez similaire, je remplacerais juste IDBOOX et l'Actu des eBooks par SoBookOnline et eBouquin qui proposent parfois des articles plus de fond, et pas seulement des brèves d'info et qui génèrent plus de commentaires et de discussions.

    Les blogs de Virginie Clayssen et Frédéric Kaplan ont parfois aussi des textes intéressants. Et à l'étranger celui de Mike Shatzkin,

    Pour Aldus, Hervé fait un bon travail mais il est trop "proche" de certains opérateurs pour être vraiment neutre (cf 1001 libraires) et un peu old-school en numérique (eInk intégriste, anti-Apple, librairies traditionnelles...). Et comme il prend ses sources sur le contenu essentiellement dans le blog ePagine, sans faire de veille complète des autres services (représentant 99% des ventes), il arrive parfois après la bataille. 2 exemples récents sur les catalogues Fleurus et Petit Futé, qui étaient déjà disponibles depuis des semaines (mois ?) ailleurs avant qu'il reprenne l'info de l'arrivée numérique sur ePagine. Mais il a son expertise sur certains domaines, ses posts sur les polices pour readers étaient intéressants, et il est passionné.

    RépondreSupprimer
  14. @ François : Merci pour cette approche pertinente ;-)

    Comme j'ai essayé de l'expliciter en réponses à d'autres commentaires, j'avais en quelque sorte le choix entre indiquer, SoBookOnline et eBouquin, ou bien, IDBOOX et l'Actu des eBooks : ces deux derniers m'ont semblé *plus complémentaires entre eux*. (Mais je ne nie pas une part de subjectivité aussi ;-)

    Je partage entièrement ton avis sur les blogs de Virginie Clayssen et Frédéric Kaplan.
    Sur celui de Virginie Clayssen j'ai, tout récemment, été vraiment touché par son billet : "Qu'avez-vous laissé faire ?".

    Quant à Aldus ! M. Bienvault t'y a répondu à ton commentaire avec un post dédié ;-)
    En ce qui me concerne, comme je l'écrivais précédemment : "Je le laisse tranquille. Je le respecte. Et je n'attends rien d'autre de lui qu'une attitude similaire à la mienne.", aussi je me garderai bien de jeter de l'huile sur le feu.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  15. Je partage vos propositions pour l'essentiel. Y ajouterai-je Filière Livre ?
    Merci pour vos articles et
    Cordialement,
    Serge Bénard

    RépondreSupprimer
  16. @ Serge : merci pour ce signalement.
    Votre initiative est intéressante et ne manque apparemment pas de lecteurs, mais, il ne s'agit pas d'un blog, et elle s'inscrit, je pense, dans un mouvement de vaste recension de liens, tandis que ma démarche se veut plus "zen", entre guillemets, et vise la rareté, ce qui se traduit en l'espèce pour cette sélection par : le moins de blogs possible, le plus complémentaires possible.

    RépondreSupprimer
  17. Tempête dans un verre d'eau !

    Beaucoup de blogs sont intéressants mais je pense que les avis ici exprimés reposent plus sur des affinités ou inimités de personnes que sur une base objective.

    Celui qui fait une veille sur Aldus, Actuallité et eBouquin est à peu près sûr de ne rien manquer del'actu techno-éco du livre numérique.

    Celui qui va sur IDBOOX trouvera son compte en matière d'interviews longues et intéressantes + sur les initiatives de livres enrichis.

    Les autres blogs cités dont celui de Lorenzo prennent du recul et développent des commentaires profonds et déconnectés de l'actualité chaude.

    En lisant le titre du post sur Netvibes, je m'attendais évidemment à ce qu'il y ait de l'eau dans le gaz dans les commentaires.

    Pour ma part, je remercie les bloggeurs qui alimentent notre réflexion quotidienne.

    RépondreSupprimer
  18. @ Bzibzou : merci pour ce commentaire objectif et réconciliant ;-))

    RépondreSupprimer